Outils Récupérateur de contenu

Posted on 21 Jan 2013 in InDesign

Un nouveau groupe d’outils est apparu dans la version CS6 de InDesign : les outils Récupérateur de contenu (Content collector and placer tools).En quelques mots, ces outils peuvent être comparés à un « super copier-coller » ou un « copier-coller-lier ».
Avec ces outils, vous pouvez copier un ou plusieurs contenus et les stocker temporairement pour les importer ultérieurement. Ils deviennent vite indispensables pour créer et gérer plusieurs versions d’un même document avec une seule source et une mise à jour automatique dans les documents enfants.
Voici quelques astuces pour tirer pleinement parti de ces outils.

Sélection des outils

Slection_des_outils.png

  • Pour sélectionner les outils, appuyez sur B
  • Appuyez à nouveau sur B pour alterner entre l’outil Récupérateur et l’outil Importation

media_1358792971970.png

Lorsque vous sélectionnez l’un des outils, le Transporteur apparaît à l’écran (rien à voir avec le film…).
Si vous avez fermé le panneau par erreur, pas de panique ! Vous pouvez le masquer / afficher depuis le menu Affichage > Extras ou plus simplement en utilisant le raccourcis Control-B (Alt-B)

Récupérer du contenu

  • Sélectionnez l’outil Récupérateur de contenu (B)

Puis,

  • Soit vous cliquez sur les objets pour les ajouter un par un au Transporteur
  • Soit vous cliquez et glissez pour faire une sélection et importer plusieurs objets sous forme de groupe (jeux)

Récupération automatique

Recuperation_automatique.png

Si vous avez déjà une sélection d’objets à ajouter ou si vous souhaitez récupérer automatiquement tout le contenu d’une, de plusieurs pages ou même de tout un document, cliquez sur le bouton à droite dans le Transporteur.

media_1358813973886.png

Depuis la fenêtre qui apparaît, vous avez le choix d’importer une sélection, des pages ou tout un document au complet.
En décochant l’option Créer un ensemble unique, les objets seront regroupés par pages lors de l’importation de toutes les pages.

Placement (importation) du contenu

Placement__importation__du_contenu.png

Une fois le contenu choisi récupéré, Il peut être placé dans le même document ou dans n’importe quel autre document.

  • Appuyez sur B pour passer à l’outil de placement (d’importation).
  • Un chiffre au-dessus de chaque ensemble indique le nombre d’éléments contenus. Cliquez sur ce chiffre pour développer l’ensemble et placer les éléments séparément.

Raccourcis :

  • Utilisez les flèches gauche/droite pour passer d’un jeu à l’autre
  • Utilisez les flèches haut/bas pour sélectionner les objets à l’intérieur d’un jeu ou les regrouper
  • Appuyez sur Esc. pour supprimer l’objet sélectionné du Transporteur

Options de placement

Options_de_placement.png

  1. En sélectionnant cette option de placement, le comportement sera assez similaire à celui que vous connaissez déjà avec la commande Importer (l’objet est placé, supprimé du Transporteur et vous passez automatiquement au suivant).
  2. Avec cette option, vous pouvez placer le même élément plusieurs fois qui reste dans le Transporteur et qui reste sélectionné.
  3. Enfin, avec cette option, vous importez un objet qui reste dans le Transporteur, mais vous passez automatiquement à l’objet suivant.

Créer un lien

Creer_un_lien_1.png

Cette option va créer des objets enfants liés au document source.
Ces objets vont alors apparaître dans le panneau Liens.

Creer_un_lien.png

Si un objet est modifié dans le document source parent (déplacement, recadrage, réédition d’un lien, modification du texte, reformatage du texte…), un symbole apparaît pour indiquer les modifications qui peuvent être mises à jour.

Options de lien

Options_de_lien.png

Sélectionnez un lien dans le panneau Lien et dans le menu contextuel (clic droit), sélectionnez la commande Option de lien… pour gérer les mises à jour de cet objet.

media_1358816391651.png

Depuis cette fenêtre, vous pouvez sélectionner les modifications locales que vous souhaitez conserver lors de la mise à jour par exemple.

Styles de correspondance

Si vous souhaitez décliner un document pour l’impression, un autre pour le web, ou encore une publication pour tablette et une autre pour téléphone intelligent, la mise en page risque probablement de varier d’un document à l’autre et également les styles de texte.
Ce point fera l’objet d’un prochain billet.

%d blogueurs aiment cette page :